Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

lien vers le forum
Ânes et chevaux ensembles ? Est-ce une bonne idée ?

Donnez pour compagnon à un cheval, un âne, est ce une bonne idée ? Pour le cheval oui, mais pour l’âne ?

Article mis en ligne le 16 octobre 2016

par christian
logo imprimer

 Cohabitation des ânes et des chevaux au Québec

Très souvent, les amateurs de chevaux veulent mettre un âne comme compagnon pour leur cheval. Ils vont sur des forums Européens ou Américain et y trouvent des témoignages de cohabitation réussie et harmonieuse... L’âne serait “hors hiérarchie”, calmerait les chevaux et surtout il est censé les protéger des prédateurs.

En Europe, aux États-unis, les animaux sont au pâturage toute l’année ou presque. Dans ce cas, tout va bien et il n’y a pas de problèmes. Chevaux et ânes cohabitent harmonieusement, chacun broute selon ses besoins et tout va bien. S’ils sont mal nourri (c’est à dire trop) un mois, deux mois, le retour au pâturage les 10 ou 11 mois restant les remettra en forme.

Ici au Québec c’est très différent. Les animaux sont au Pâturage de juin à fin septembre, fin octobre les bonnes années. Ils vont être nourrit artificiellement 7 a 8 mois et parfois même 12 mois pour ceux qui, en l’absence de pâturage, gardent leur animal sur des terrains trop petits. Dans ce cas une alimentation inadaptée va avoir des conséquences terrible.

Les ânes et chevaux, vivant dans le même enclos vont partager la même alimentation et c’est la que les problèmes vont surgir.

 À l’écurie :

À cause du climat, 7 à 8 mois par an de nombreux chevaux vivent en box en écurie.
La sciure de bois est utilisée en litière.
Conséquences pour l’âne : L’âne mange la sciure. Le bois fait partie de son alimentation naturelle. Cela peut lui provoquer une torsion des boyaux ou de l’estomac, la mort est rapide et foudroyante. Ses sabots sont à l’humidité. L’âne craint l’humidité des espaces clos pour ses poumons et pour ses sabots. Les sabots auront des champignons et il y a risque de pourrissement de la fourchette sur une litière humide. La vie en box amène un risque de dépression et une réduction de l’espérance de vie. En box l’âne a besoin d’un sol nu bétonné, non glissant et sec.
Conseil : L’âne préfère la stabulation libre.

 Alimentation :

La moulée
La moulée (aliments concentrés) est donnée presque systématiquement sur les conseils des vendeurs de moulée et les vétérinaires aux chevaux. L’âne est gourmand et adore la moulée du cheval.
Conséquences pour l’âne

  • L’Âne devient agressif. Il mord, il donne des coups de pieds.
  • Il peut devenir dangereux et incontrôlable. Souvent une personne non expérimentée donne de la moulée pour faire copain et plus elle en donne et plus il devient méchant... C’est le cas des ânons sevrés trop tôt (moins d’un an). C’est une cause d’abandon ou de revente fréquente.
  • Cela provoque une suralimentation qui a pour conséquence obésité, stérilité et hyperlipémie. La graisse s’infiltre dans les organes et cause des problèmes de foie, de reins et la mort.
  • La suralimentation provoque des fourbures qui s’apparentent à la goutte des humains. Cela cause des infirmités, des soins couteux que l’ânier ne veut pas assumer. L’âne est, ou abandonné, ou revendu ou euthanasié...
    Conseil : JAMAIS de moulée

Fourrage

  • Les chevaux consomment entre 2 et 2,5 % de leur poids corporel en matière sèche quotidiennement et ont besoin d’un foin plus nutritif que les ânes comme par exemple un mélange de graminées et de légumineuses.
  • Les ânes consomment entre 1,5 % de leur poids corporel en matière sèche quotidiennement de foin pauvre avec peu d’azote, riche en fibre et pauvre en protéine.

Un âne standard (250 kg) mange 3,75kg de foin pauvre. Un cheval de selle pèse en moyenne 500kg. Il mangera entre 10 et 12kg de foin nutritif. L’âne gourmand qui vit avec des chevaux va donc rapidement être suralimenté.

Conséquences pour l’âne : Suralimentation, fourbures, hyperlipémie. (voir ci-dessus).

Grain

L’avoine, blé, orge ... parfois en mélange concassé est souvent donné aux chevaux. Le seul grain profitable pour l’âne est l’orge. L’âne ne doit pas manger d’avoine, cela fragilise son foie et le rend agressif, il ne digère pas le blé et le maïs le fait grossir. Ne pas donner de grains aux ânes sauf de l’orge dans certains cas.

Conséquences : Agressivité, hyperlipémie, fourbure.

 En conclusion :

Les ânes et les chevaux cohabitent donc parfaitement au pâturage.
Des que l’hiver arrive, ILS DOIVENT ÊTRE NOURRI À PART.

Si vous ne le faites pas, vous condamnez vos ânes à des problèmes de santé insolubles.

P.S. :

L’âne est un animal extraordinaire qui a servi 5000 ans l’humanité fidèlement. Il a toujours été apprécié car il est peu couteux d’entretien. Il a un métabolisme extraordinaire qui lui permet de survivre avec peu. Il se nourrit d’herbes sèches, de broussailles, d’arbustes... et les agriculteur avant lui donnait la paille et du foin en guise de repas. L’abondance le tue et le fait souffrir. Soyez responsable et respectez ses besoins.


Forum
Répondre à cet article

Vos dons

Pour l’année 2017
400 $
Pour l’année 2016 :
1664 $
Pour l’année 2015 :
1355 $

Le refuge me coute environ 5500 $ (sans compter les heures, les frais de bâtiments, clôtures, taxes...) par an et je n’ai AUCUN financement

Merci pour votre aide

Dans la même rubrique

La mangeoire
le 29 octobre 2015
par christian
Le robinet hors gel
le 29 octobre 2015
par christian
Acceuillir un âne
le 24 octobre 2015
par christian

Actus

Cartes de voeux et de Noël

Carte de voeux et de Noël avec des ânes du Val à l’âne à télécharger

Massacre des ânes par millions pour des remèdes chinois

L’âne est en danger partout dans le monde.

Après avoir massacré la (...)

Bella, la mule

Bella une mule ( croisement entre un âne et une jument) de 8 ans qui a été (...)

Chocolat

Depuis le 19 octobre, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (...)

Ânes et chevaux ensembles ? Est-ce une bonne idée ?

Donnez pour compagnon à un cheval, un âne, est ce une bonne idée ? Pour le (...)

Sites favoris

Proverbe - Les chevaux courent les bénéfices et les ânes les attrapent.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.22
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don