COVID et Val à l’âne
Article mis en ligne le 11 avril 2020

par christian

Le Covid complique tout !

Pour les ânes, cela ne change rien, ils ont leur foin, leur paille, leur eau…

Pour faire les sabots, acheter de l’orge pour Paul, du grain pour les poules… tout devient compliqué !

Heureusement, j’avais fait un stock au cas où…

Mais mon stock diminue…

Je ne peux plus aider le Maréchal ferrant ce qui complique sa tâche.
Quand je ne suis pas là, ils sont plus rétifs.

Les dons ont totalement cessé, à part cela, je n’ai aucune aide.

L’achat du foin dans quelques mois va être difficile, mes moyens sont limités. Pas d’aide, pas de salaire, pas droit aux aides du gouvernement…

Il semble que le Covid pousse certaines personnes, à abandonner leurs animaux. Et je ne pourrais pas les accueillir par manque de moyen ! Quelle galère !

Par contre, quand je m’occupe de mes gros bébés, j’apprécie entendre les bruits de la nature, les bruits d’origine humaine ont disparu… plus d’avions, de voitures… pour maquer les chants d’oiseaux !

Réjouissons-nous, c’est le printemps !