Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

Charlie, Mimosa et Capucine
Article mis en ligne le 22 octobre 2016
dernière modification le 11 mars 2017

par christian
logo imprimer

Je n’ai jamais pu avoir de renseignements sur ces trois ânes, je ne sais que peux de choses sur leur passé.

Charlie était la terreur de ses âniers. Il mordait, donnait des coups de pieds à son arrivée, personne n’osait le prendre et le sortir de la remorque ! Ordinairement, je laisse faire les anciens propriétaire et j’observe, Cela me permet de mieux comprendre l’âne, de lire ses émotions, ses peurs, de savoir qui il est. Là j’ai du le prendre Charlie. Il m’a suivi gentiment et est entré dans le parc sans soucis. À la minute o ;u les femelles l’ont vue, elles sont entrée en chaleur. Ça a été sportif quelques heures et depuis Charlie la terreur est calme. Avec un petit épisode pénible lors de l’arrivée de Garou.

Maintenant, il est doux, calme et affectueux. Au printemps, je vais le faire un peu travailler pour le sociabiliser, il est mur pour une adoption.

À son arrivée, Capucine était une vicieuse qui donnait des coups de pied facilement. Elle est traumatisée par les maréchaux ferrant. Il faut dire qu’elle a des pieds en très mauvais états et remplis de champignons, difficile à soigner. Maintenant elle est beaucoup plus douce et ses pieds s’améliorent petit à petit. Son caractère c’est amélioré, elle est plus sociable.

À son arrivée, mimosa est malingre, tousse, a des sabots en mauvais état. Plus affectueuse, plus douce que son inséparable copine, elle a une santé délicate et chaque hiver, elle me demande des soins et de l’attention. Elle est ainsi depuis sa naissance à ce que j’en sais. On a refait petit à petit ses sabots et avec une bonne alimentation, petit à petit, elle ce refait une santé. Elle est encore un peu maigre mais en bonne santé.

Capucine et Minosa ce sont bien apaisée. Elles sont beaucoup plus calme et plus sociable.
Mimosa n’a pas eu de problèmes de santé particuliers depuis un an.


Forum
Répondre à cet article
Proverbe - Qui dit du mal de l’âne le voudrais à la maison.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.52
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don