Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

Conseils pour aider les ânes lors de froids extrêmes

Un dossier qui fait le point sur les bonnes pratiques à adopter pour aider nos ânes à affronter les froids extrêmes qui sévissent en ce moment.

Article mis en ligne le 28 décembre 2017

par christian
logo imprimer

Même si actuellement, les températures ne sont pas extrêmes, (entre moins 29 et moins 27 la nuit et moins 20 le jour), il est important de respecter ces conseils pour aider nos ânes à survivre et à ne pas souffrir du froid. Ces conseils sont importants, car le froid et surtout le vent épuisent les ânes si cela dure plusieurs jours. Hors là, la vague de froid va durer une bonne semaine. Dans le passé, on a connu pire, du moins 30 sur plusieurs jours avec du moins 39 à 40 la nuit. Dans ce cas, le moindre accident même banal et c’est la mort pour nos ânes.

En cas de froid extrême (froid sous moins 25 plusieurs jours)

 Enfermer les ânes la nuit

  • Beaucoup d’ânes ont des abris sommaires qui ferment mal et plein de courants d’air. En hiver il faut des abris QUI FERMENT et ÉTANCHES AU VENT ET AUX COURANT D’AIR. Même si tout l’hiver on laisse les ânes libres d’entrer et sortir à leur guise, en cas de froid extrême, la nuit, on les enferme !

 Alimentation :

  • Ils doivent avoir une ration de foin augmentée, de la paille à volonté.
  • Il est important qu’ils aient en permanence de quoi grignoter, le fait de manger et de tenir leur système digestif actif leur permet de se réchauffer.
  • Il faut donc fractionner leur repas de foin en trois parties au moins et veiller à ce qu’ils aient de la paille à manger la nuit et le jour à volonté

 ATTENTION AUX FOURBURES

  • Un âne qui se couche est un âne mort, il va geler au sol.
  • Ne rien donner qui puisse déclencher une fourbure comme moulée, grain…
  • On peut donner un peu d’orge écrasé, un peu de mais à un âne maigre pour qu’il fasse rapidement du gras mais attention au dosage ! Erreur = fourbure = âne qui risque de geler au sol. Donc l’idéal est foin pauvre avec ration augmentée et PAILLE À VOLONTÉ. Ne prendre aucun risque par temps très froid.

 Décrottage obligatoire

- Les crottes doivent être ramassée plusieurs fois par jour, dans l’âsinerie, sur les chemins, sur l’aire d’alimentation. Elles gèlent deviennent dure comme de la pierre et ils peuvent se blesser, se tordre le pied. Un âne blessé au pied par temps très froid a ses chances de survie fortement hypothéquées

 C’est bon pour le moral

  • Aller les voir souvent, faites-leur des câlins
  • Même s’il fait froid, les ânes aiment rester dehors, au soleil, à l’abri du vent. Des murs anti-vents comme ceux que j’ai bâti au Val à l’âne sont un plus certain. Les ânes adorent se coller contre et se réchauffer au soleil.
  • Ils ne doivent pas manquer d’eau.
  • Les ânes âgés ou délicat seront nourrit avec un peu d’orge en plus du foin et de la paille.

 Voir aussi ces conseils dont certains en vidéo :


Forum
Répondre à cet article
Proverbe - Faute de boeuf, on fait labourer par son âne.
pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs RSS

2015-2018 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL 4.0.85
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don