Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

Confier son âne au Val à l’âne
Article mis en ligne le 1er novembre 2015
dernière modification le 21 octobre 2016

par christian
logo imprimer

Donner son âne au Refuge

Les ânes au Québec sont rares et précieux. Je sais que vous l’aimez et que le quitter est pour vous un vrai déchirement. J’en prendrai soin et vous pourrez venir le voir quand vous voulez.
Ici il sera heureux.

Quelques soient vos raisons, je le prend sans poser de questions et je vais le choyer.
Le Val à l’âne a une capacité d’accueil limité et ne peut pas garder plus d’une dizaine d’ânes (nous allons augmenter la capacité d’accueil).

Ceux qui sont handicapés ou fragiles restent au Val à l’âne, les autres, ceux qui sont en bonne santé, peuvent être mis en adoption chez des gens sérieux qui les aimeront et les soigneront comme il faut.

Au Val à l’âne, ils seront choyés et auront une vie d’âne douce et tranquille.

Nous n’avons pas de moyens de transport donc vous devrez le transporter vous même et il est d’usage de donner avec l’âne de quoi subvenir à ses besoins pour un an (ce n’est pas obligatoire mais cela nous aide).

  • S’il est malade ou âgé, je prendrai soin de lui.
  • S’il est adoptable, après un an d’observation, je pourrais lui trouver une famille d’adoption.
  • Dans tous les cas, ils auront un bonheur tranquille.

Vous ne pouvez pas garder vos ânes ?
Vous voulez assurer un bon avenir à votre âne ?
Ne mettez pas votre âne à l’encan ou ne le vendez pas par petites annonces.
Il risque de finir en viande chevaline, en viande pour chien ou de subir de mauvais traitements qui le conduira à une mort certaine.
Confiez-le au Val à l’âne qui s’en occupera et lui offrira de belles conditions de vie.

Certains ânes avant de venir au Val à l’âne ont eu une belle vie et de l’amour et leur propriétaire ne pouvant les garder nous les ont confiés. Mais tous n’ont pas eu cette chance.
Beaucoup des ânes qui sont venus au Val à l’âne auraient du être piqués !!! Les raisons ? fourbures, problèmes de pieds (suite à des absences de soins de sabots) de maladies des reins, du foi ... dû à des excès alimentaires... ou presque mort de faim et quelques cas de mélancolie suite au décès d’un compagnon ou pour des problèmes de comportement. J’ai convaincu les propriétaires de me les confier, j’en ai racheté certains, je les ai soignés et remis sur pied. Ils sont tous devenus de beaux ânes, calmes, gentils, épanouis et heureux. Certains ont été adoptés ensuite d’autre sont ici.

Si vous ne pouvez garder votre âne, le confier au Val à l’âne lui garanti une vie calme et paisible.


Forum
Répondre à cet article
Proverbe - Qui dit du mal de l’âne le voudrais à la maison.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.59
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don