Chocolat est un gentil et merveilleux petit hongre mais il est un peu farouche et peureux.
J’ai donc décidé de l’éduquer.

Pour cela, je l’ai isolé du troupeau et mis dans le parc de l’infirmerie.
Je commence doucement en l’apprivoisant, en allant le voir plusieurs fois par jour, en le caressant, en jouant avec...

Je ne le brusque pas, je le laisse venir, je crée un lien.

Quand il sera prêt, je lui apprendrai à marcher à la longe.

À suivre...