Hier et avant-hier, il a fait doux.
La neige c’est mise à fondre transformant les pâturages en torrents et lacs !
Le parc aux abeilles ou les ânes broutaient cet automne est un gigantesque lac.
Le petit bois ou les ânes grignotent arbres et écorces est noyé.

Ce matin il regèle. Tout c’est figé dans la glace, lacs, torrents…

Heureusement le parc d’hiver et l’infirmerie sont secs en grande partie !

Ces redoux constants perturbent la pilosité des ânes. Certains croyant les beaux jours arrivés commencent à muer puis dès le retour du froid cesse.