J’achète ordinairement le foin pour moitié en balle ronde (pour l’automne et le printemps) et pour l’hiver en balle carrée. Il est aisé et économique de distribuer à la fourche le foin en balle ronde quand le temps est beau et en absence de neige. Au coeur de l’hiver, la balle carrée, bien plus chère permet de nourrir les ânes sans tracas.

Une fois livré, rangé en pyramide, le foin en balle ronde à besoin d’être protégé des intempéries.

J’ai donc commandé une bâche robuste pour protéger mon foin de la pluie et de la neige.

Plein d’optimiste, je me lance dans l’opération qui devrait être aisée.
Il fait beau, grand soleil, pas de vent…

On déroule la bâche, on commence à la mettre sur la pyramide de foin et aussitôt, un vent fort se lève, elle s’envole et tout est a recommencé !

De gros nuages noirs apparaissent sortis de nulle part.
Le vent souffle…

L’opération est compromise.

Et… et … la marraine de Paul apparait avec sa famille !
Chacun a pu prendre un coin de la bâche, le tenir… et nous avons pu mener l’opération à son terme.

Bien sur, une fois la bâche mise, solidement fixée, les nuages noirs ont disparu, le soleil a fait son retour, le vent est tombé !