Le printemps était à nos portes…
la neige avait fondu, les températures montaient, les ânes partaient au champ brouter de l’herbe sèche… on faisait des BBQ en chemisette sous l’œil bienveillant des ânes.

Puis…

Tempête, vents de 90 km/h, une nuit, puis une journée, pannes de courant… et comme cela ne suffisait pas, la neige c’est mise à tomber !

Et depuis hier soir, il neige. C’est tout blanc.
Les ânes ont déserté les champs et sont retournés à l’âsinerie et font le siège des mangeoires réclamant de nouveau leur ration d’hiver enrichie !!