Hier, j’étais à Gatineau, 100 km à côtoyer un océan glacé de chaque côté de la route.
Tout est recouvert d’une croute de glace qui luit au soleil.
Rarement vu cela.

De retour à la maison, chaque pas est un défi.
La glace est partout.
Marcher est périlleux.

Les ânes vont de l’asinerie à la mangeoire et évitent soigneusement la glace.
La nuit nous enfermons les ânes pour éviter les accidents.

Le froid est de retour, moins 20 la nuit.