Bandeau
Ânes du Québec
Pour l’amour des ânes

Refuge pour ânes, conseil, formation, coaching, livre sur l’âne

lien vers le forum
Acceuillir un âne

Quelques conseils en vrac pour mettre toutes les chances de réeussite de son coté lorsque l’on veut acceuillir un âne

Article mis en ligne le 24 octobre 2015
dernière modification le 20 novembre 2015

par christian
logo imprimer

 Découvrir l’âne :

Avant d’acheter un âne, il est important de connaître l’âne et surtout d’être conscient de la responsabilité que cela va être. Un jouet, on le range dans un placard quand on ne s’en sert plus... pas un âne ! Il va avoir besoin de vous tous les jours, toute l’année...
L’idéal est d’aller passer un ou deux jours dans une ferme Asine et de faire des activités avec comme de la randonnée, participer au soin... vous pourrez ainsi vous faire une bonne idée des contraintes et des joies que vous aller avoir si vous achetez un Cadichon ou de faire un stage de découverte de l’âne au Val à l’âne.

 Le choix :

  • Le hongre (mâle castré) est l’animal de compagnie idéal, il est doux, toujours d’humeur égale et apte au travail en tout temps.
  • La femelle fait un piètre animal de compagnie, en fonction de ses cycles elle va être d’humeur différente et à certaines périodes, elle va chercher le mâle et devenir irritable... Quand on achète une femelle, c’est pour la reproduction, l’âne disparaît du Québec et il est inacceptable qu’une des rares jeunes femelles soit transformée en animal de compagnie et ne contribue pas au sauvetage des ânes québécois par ses maternités. Une ânesse seule va s’ennuyer et être profondément triste. Il existe des étalons calmes et doux, mais méfiance... un étalon est rarement un bon animal de compagnie ou de travail.
  • N’achetez que des ânons sevrés à un an minimum. Vous êtes sûr ainsi d’avoir un animal parfait qui va vous apporter beaucoup de bonheur. Vous aurez ainsi des animaux plus équilibrés.
  • Un ânon sevré de 3 à 6 mois aura des problèmes de comportements difficiles à corriger pour un ânier débutant.
  • Si vous achetez des animaux adultes, sachez qu’il est difficile de voir l’âge réel de l’animal et que vous risquez d’avoir un ancêtre comme compagnon... Beaucoup d’ânes sont négligés et lorsqu’ils risquent de coûter cher (maladie, infirmité) ils sont vendus à la hâte...
  • N’acheter un âne adulte que si vous êtes sûr de sa provenance, de son âge, de sa santé sauf si vous avez de la compassion et que vous décidez d’aider des ânes malheureux à avoir un peu de bonheur.
  • Si vous achetez un âne malade, âgé ou infirme, gardez-le, soignez-le vous ferez ainsi une bonne action ou si vous ne le voulez pas, ne le vendez pas à l’encan, mais donnez-le à un centre de soins et de retraite pour ânes comme au Val à l’âne.
  • N’achetez un âne que si vous avez l’espace, l’écurie et le temps de vous en occuper... !
  • Attention aux problèmes de consanguinité. Il n’est pas rare qu’un seul étalon soit à l’origine de tous les ânes d’une région toute génération confondue...

 Le caractère

  • Un âne bien éduqué est doux, docile et très affectueux.
  • Il vous rendra au centuple l’affection que vous lui donnerez alors prenez bien soin de lui.
  • On dit que souvent les chiens ont le caractère de leurs maîtres... chez les ânes c’est pareil !
  • Un âne n’est pas un jouet, pas une poupée Barbie... il a ses propres exigences et son propre caractère.
  • La manière dont vous l’élevez va conditionner son caractère également, il va vous tester et va s’adapter à votre comportement, à vos qualités et défauts... si vous êtes trop laxiste, il peut prendre le dessus sur vous et devenir un enfant gâté et mal élevé... et impossible à vivre...
  • Si vous récupérez un âne peureux, maltraité, laissez-le venir à vous, à son rythme. Entre quelques mois et un an, il va devenir un bon compagnon affectueux, mais il lui faut de la patience et du temps...
  • Toujours parler à l’âne et lui expliquer tout ce qu’on lui fait ou va lui faire.
  • Chaque âne à un nom, il faut lui parler tous les jours en citant son nom, très vite il va obéir à la voix aux différentes demandes et venir quand on l’appelle.
  • Ne jamais frapper un âne, les punitions se font par la voix... rien que le gronder souvent suffit lorsqu’il a fait une bêtise...

 L’accueil de l’âne

Des l’arrivée de l’âne, occupez vous des vermifuge, vaccins, et taillage de sabot.
Si la provenance est douteuse, mise en quarantaine au moins 30 jours avant de le mettre avec les copains...

Il vous faut bien sur un espace suffisamment grand, clôturé avec un solide grillage, un abri étanche au vent, de l’eau fraiche et pure à volonté, du foin, de la paille et un pâturage pour l’été pour faire le bonheur de votre âne.

Un âne seul, ça s’ennuie et ça déprime, acheter donc les ânes au moins par deux. Un mouton, une chèvre ou autre n’est qu’un pis aller. Un âne ne sera heureux qu’avec un autre âne ou avec des chevaux.


Forum
Répondre à cet article
besoin de conseil
valérie - le 4 décembre 2016

Bonsoir, j’ai un jeune âne de 1 an depuis 1 mois. Quand nous l’avons eu nous l’avons mis avec un cheval, il était impossible de l’approcher, progressivement nous avons réussi à le brosser, lui faire des câlins. il était adorable ; depuis 15 jours nous l’avons changé de pré pour qu’il ait un abri pour l’hiver mais malheureusement le propriétaire du cheval l’a repris, notre petit âne s’est donc retrouvé tout seul. Nous allons le voir tous les matins avant l’école et tous les soirs nous restons avec lui pendant 1 heure. Depuis quelques jours il est agressif. Nous ne savons plus quoi faire. Nous pouvons encore le brosser, le caresser, jouer avec lui (il court avec nous) mais il commence à nous donner des coups de pieds. que pouvons-nous faire ? nous nous sommes attachés à lui et n’avons pas envie de nous en séparer. merci pour votre aide.. ;

besoin de conseil
christian - le 4 décembre 2016

Bonjour,

Dans l’espace membre, il y a un article qui traite du sujet : Âne qui mord, qui botte, méchant, les causes et solutions et un forum ou je répond aux questions.

C est actuellement la cause la plus courante d’abandon des ânes. Faire un stage avant d’avoir un âne aurait évité cela certainement.
Acheter un ânon aussi jeune demande des connaissances et un savoir faire. Avec un âne adulte, c’est plus facile. Beaucoup de facteurs entrent en jeu, âge du sevrage, éducation qu’a reçu l’ânon, votre attitude avec lui...

Élever un ânon aussi jeune est difficile. Il faut de l’expérience (souvent on trouve des ânons de cet âge qui ont déjà eu plusieurs propriétaires) Idéalement, il faut prendre un ânon élevé par sa mère, par le troupeau et par l’ânier jusqu’à 18 mois minimum.

Dans la majorité des cas, il s’agit d’une mauvaise alimentation et/ou d’un problème d’éducation ou de compréhension de ses besoins.

Vos dons

Pour l’année 2017
240 $
Pour l’année 2016 :
1664 $
Pour l’année 2015 :
1355 $

Le refuge me coute environ 5500 $ (sans compter les heures, les frais de bâtiments, clôtures, taxes...) par an et je n’ai AUCUN financement

Merci pour votre aide

Dans la même rubrique

Actus

Nourrir son âne en hiver - le foin en balle carrée

La balle carré est idéale pour nourrir les ânes en hiver. Quelle quantité (...)

Kwashiorkor et sevrage précoce de l’ânon

Chez les humains, le kwashiorkor est un syndrome de malnutrition (...)

Cartes de voeux et de Noël

Carte de voeux et de Noël avec des ânes du Val à l’âne à télécharger

L’éducation de Paul

Paul est un âne qui a vécu 15 ans avec des chevaux et des vaches. Il est (...)

Garou et Julietta

Samedi 30 mai, nous avons eu la joie d’accueillir deux nouveaux amis. Deux (...)

Ânes et chevaux ensembles ? Est-ce une bonne idée ?

Donnez pour compagnon à un cheval, un âne, est ce une bonne idée ? Pour le (...)

Chocolat

Depuis le 19 octobre, vers 15 h, Chocolat, un magnifique petit âne coupé (...)

Bella, la mule

Bella une mule ( croisement entre un âne et une jument) de 8 ans qui a été (...)

Massacre des ânes par millions pour des remèdes chinois

L’âne est en danger partout dans le monde.

Après avoir massacré la (...)

Le robinet hors gel

En hiver, les ânes boivent beaucoup, car ils mangent de la nourriture sèche, (...)

Sites favoris

Proverbe - On ne saurait faire boire l’âne s’il n’a soif.

pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs

RSS

2015-2017 © Ânes du Québec - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.0
Hébergeur : Voillemont Christian
Soutenir par un don